Saint-Jo buissonnier, le blog

23 décembre 2013

Les voeux du blogueur en retraite

Le blogueur et ex-English teacher n’a pas encore tout perdu de son anglais.

La preuve !

II peut toujours vous déclarer en cette fin d’année

Merry Christmas et Happy New Year 

voeux computer

Comme son lointain ancêtre, il aurait pu sculpter ses voeux dans cette pierre qui fait les beaux jours de son blog des Highland Games: vite un clic sur www.highlandgames.canalblog.com

 

526334_216654385108865_2028364261_nIl va falloir garder le contact car le Bressuire Highland club avec l'ex Compagnon de la Régence Jean-Louis COPPET à sa tête, a le redoutable honneur d'organiser les championnats du monde en juin 2015 et il aura le gratin planétaire sur la pelouse du château de Bressuire à cette occasion.

Il n'y a pas de secret: l'évolution de l'homme ne mène pas seulement vers l'homo ordinatus.

Elle mène aussi tout droit vers l'homo fortissimus.

Et je peux raconter toutes ces âneries sans trop me casser le tronc!

Du retourné de tronc au tronc-binoscope

Depuis la retraite du blogueur, les affaires du blog continuent et roulent toutes seules avec plus de 1.500 visiteurs malgré l’absence de toute nouvelle chronique.

C’est signe que vous vous êtes appropriés le blog et que la nostalgie de Saint-Jo reste toujours vivace à l’image de ces Compagnons de la Régence d'hier pleins de nostalgie et, sans doute aussi, de courbatures.

En voilà t'y pas une belle évolution de l'espèce!

Qu'importe si danseurs russes d'hier sont devenus les papyrus d'aujourd'hui!

C'est toujours pratique pour écrire.

Et même avec un blog en stand-by, vous pouvez facilement retrouver les éditions précédentes.

Il vous suffit de butiner sur Stjobuissonnier, en prenant les chemins de traverse.

Il suffit de savoir regarder Saint-Jo autrement, à l'instar de ce montage de la première promo des BTS Design.

Mais ça, c'était hier...

Encore faut-il qu'aujourd'hui quelqu'un montre le chemin dans le Saint-Jo de 2013!

Encore faut-il que l'on s'impreigne du précepte: "Heureux qui communique..."

Relais et flamme olympique

lampaDans la foulée du blogueur, personne n’a pris le relais, contrairement aux champions antiques qui se passaient toujours la flamme sacrée.

Elle n'est pas belle cette transition pour vous inviter à suivre l’évolution des Géants d’Olympie qui occupent sportivement ma retraite et qui commencent à trouver leur audience sur le net avec une moyenne de 200 pages visitées chaque jour.

www.lesgeantsdolympie.com

Vite un clic!

Ne serait-ce que pour apprécier le superbe travail d’Alexis GARNIER , étudiant  en informatique de Saint-Jo, qui l’a développé avec maestria!

Et demain ? Le saint-Jo buissonnier de yesterday...

Le blogueur, s’il reprend la plume numérique, va sans doute réserver ses chroniques buissonnières exclusivement aux élèves et étudiants d'hier.

Faute d'atomes crochus avec le Saint-Jo d'aujourd'hui qui semble avoir perdu sa faculté d'enthousiasme et d'innovation, je préfère me souvenir du stjo d'hier.

Oh, I believe in yesterday...

alai kayo light

Le Stjobuissonnier de demain risque de devenir le stjobuissonnier de yesterday

Alors, évoquez vos souvenirs, donnez de vos nouvelles et le blogueur fera le reste...

Bonnes fêtes de fin d'année!

Keep in touch!

 

Alain CADU


16 août 2013

Un site soit-il: le stage olympique d'Alexis GARNIER

2013 05 ET 06 042"Sois stage et tais-toi!"

Comme on dit cheu nous en Bocage vendéen, on peut être "un petit disou et un grand faisou".

C'est ce que vient de prouver Alexis GARNIER, étudiant à Saint-Jo en SIO, Services Informatiques aux organisations.

Un site convivial

Je lui dois le développement et le web-design du site "Les Géants d'Olympie" qu'il vient de finaliser avec beaucoup de professionnalisme lors de son stage de cinq semaines.

Et je vous en laisse juge d'un simple clic : http://www.lesgeantsdolympie.com

v15 lampadodromiaCommencé l'an dernier par Salim Kassim, un autre étudiant, Alexis a repris le flambeau avec motivation et désir de bien faire.

Une flamme olymique

Il a donné au site consacré aux champions d'Olympie de -776 avec Coroïbos d'Elis à 2012 avec Usain BOLT un élan et une flamme toute olympique.

Alexis a su mettre en lumière les superbes illustrations de Colette VIAUD, prof d'art à Saint-Jo, et les dessins de Bernard CAILLEAUD dit Kayo, dessinateur bressuirais bien connu.

Il a su mettre en vedette les géants d'Olympie grâce à un design riche et coloré et grâce à une navigation fluide entre les pages de son site pour le moins convivial.

C'était indispensable pour répondre aux aspirations de pédagogie et au désir de vulgarisation qui ont motivé ce site.

Une vitrine de l'olympisme

C'est pour moi la vitrine de trois ans de travail et de recherches avec comme objectif avoué le désir de faire partager une passion pour le sport et la Grèce antique sous un angle totalement inédit.

k31 pzntathlonPrévu pour être imprimé, "les Géants d'Olympie" déboule finalement sur le web et c'est tant mieux .

N'est-il pas inscrit dans le cours de l'histoire que le papyrus virtuel du grand web mondial va enterrer le papier?

C'est un voyage de près de trois millénaires auquel vous êtes conviés à partir de la chronologie de 86 champions avec des allers-et-retours entre hier et aujourd'hui, des thèmes récurrents comme Sport et politique, triche, ambition etc.

L'entrée en piste des champions

26 champions sont déjà en ligne et les autres feront leur entrée sur la piste d'Olympie au rythme de deux par mois ou de l'actualité.

Courreur de Stadion 04

Grâce au site relooké, les Géants d'Olympie disposent aujourd'hui d'un outil pédagogique qui va permettre de faire découvrir la Grèce antique à travers le sport.

Grâce au site, je vais pouvoir continuer à faire partager sur le web et - pourquoi pas?- dans les écoles le fruit de ce long travail et de cette passion pour la Grèce et pour le sport.

Grâce au travail en stage d'Alexis GARNIER, je vais pouvoir continuer à transmettre en faisant revivre ses géants oubliés.

Les champions d'Olympie sont sur le web: un site soit-il!

Esprit Olympique

Alexis a su s'imprégner de cet esprit d'Olympie dans sa mise en page claire, vivante, conviviale avec une recherche pertinente et des liens très pratiques.

Comme les champions, il mérite lui aussi la couronne de laurier du vainqueur.

De ce travail de longue haleine, il a su saisir l'esprit.

L'esprit olympique.

Alain CADU

Vite un clic:
http://www.lesgeantsdolympie.com

 

Prochaines chroniques sur stjobuissonnier:

  • Saint-Jo: l'option Lourdes de trois séminaristes espagnols
  • L'heure de la sortie

A lire aussi sur "TMS en stage, TMS backstage" le blog des habilleuses de Saint-Jo

  • Le mot de la fin: et le dernier mot du blog est....

La réponse en un clic et une dernière chronique sur www.tmshabilleuses.canalblog.com

 

11 juillet 2013

L'option Lourdes de 3 ex-séminaristes espagnols

!cid_inlineImage3Ils avaient dix ans.

Ils sortaient juste de l'école primaire dans un petit village espagnol.

Ils ne parlaient même pas notre langue.

Direction Bressuire pour une année scolaire complète loin de leurs parents.

Le petit séminaire de la rue du Temple

Les recruiteurs espagnols avaient une idée derrière la tête: faire de ces jeunes de milieux modestes de futurs prêtres pour la congrégation de Latran.

Avec une éducation basée sur l'apprentissage du français et de la religion!

Du matin au soir!

De l'aube au crépuscule!

!cid_inlineImage7

Hébergés rue du Temple, à un jet de pierre du vieux Saint-Jo, par les Pères de Beauchêne, ils s'apprêtaient à vivre l'expérience de leur vie.

Une expérience répétée pendant cinq ou six années de scolarité!

!cid_inlineImage0

Après une première année à apprendre le français, à réciter des prières et à gérer les tâches matérielles sans la moindre présence féminine, la porte de Saint-Jo leur était grand ouverte  sur les mêmes bancs que les élèves français.

Un demi-siècle plus tard, Francisco VILCHES, Juan-José ESQUIBEL et Miguel Angel CORCOSTEGUI sont revenus en pélerinage pour un voyage-souvenir chargé d'émotion.

Cinquante ans après, leur passé bressuirais leur est revenu en mémoire comme un boumerang.

!cid_inlineImage2  2013 06 espagnols dernières 026

En leur faisant visiter la Bodinière, leur ancien petit séminaire de la rue du Temple devenu salle de prières pour les musulmans et le Vieux Saint-Jo rebaptisé place du Millénaire, le blogueur-guide avait l'impression qu'il revivaient l'expérience d'une vie, qu'ils retrouvaient leur Compostelle, qu'ils redécouvraient la grotte de Lourdes.

Et il y a eu des miracles:

Ils ont retrouvé les noms de quasiment tous leurs profs: ceux qui leurs donnaient des coups de règles sur les doigts, ceux qu'ils chahutaient gentiment, celles qui les faisaient fantasmer et les profs d'espagnol d'hier et d'aujourd'hui

2013 06 espagnols dernières 014    2013 06 espagnols dernières 020

Ils ont retrouvé les lieux familiers qui avaient marqué leur enfance dans le Bressuire glacial des années 60.

Leurs années Saint-Jo fut largement pour eux une option....Lourdes

Il faut dire que Bressuire, ils l'ont arpenté de long en large lors des promenades des jeudis et des dimanches.

Cinquante ans plus tard, ils ont refait le pélérinage du petit Saint-Jo devenu place du Millénaire et du parc de la Bodinière

2013 06 espagnols dernières 031    2013 06 espagnols dernières 009

Francisco se souvient avec nostalgie de ses allers-retours entre le séminaire et la Bodinière: "à l'époque on contournait la prison (place De Gaulle aujourd'hui), puis on prenait la rue de la Bobinette où l'on croisait parfois" la Martine aux gros seins qui nous faisait fantasmer"(sic)

Il faut dire que les présences féminines étaient inexistantes :pas de cuisinière, pas de lingère. En guise de jupons, il n'y avait que les soutanes des pères de Beauchêne.

Pas étonnant qu'ils fantasmaient sur leurs professeurs féminins!

!cid_inlineImage4Le foot, seule échapatoire

Il faut dire que la vie au quotidien était dure: étude, messe, prière, devoirs, cours, étude.

Il faut dire que les conditions étaient précaires avec des salles et des dortoirs sans chauffage et une année scolaire entière passée loin de leurs familles.

Les seules éclaicies étaient, pour la plupart, le football qu'ils pratiquaient au Réveil de Bressuire puis au F.C.B. de Camille NINEL, leur entraîneur vénéré.

Leur vie en famille se cantonnaient à leurs vacances de Pâques et de Noël qu'ils passaient dans des foyers de la région.

Miguel en avait encore la larme à l'oeil en évoquant ses retrouvailles avec sa mère d'adoption, Mme MENARD à Terves pendant que Juan José renouait  avec sa famille d'accueil, M et Mme  GORRY.

Francisco était tout aussi ému en retrouvant la famille TOURAINE à Bressuire (photo).

Après les matches de foot, il était régulièrement leur hôte à Cornet de Terves.

2013 06 espagnols dernières 066

Séminaristes hier, retraités aujourd'hui

Francisco VILCHES, Juan-José ESQUIBEL et Miguel-Angel COSCOSTEGUI sont aujourd'hui retraités de l'enseignement ou du commerce,

Et ils racontent avec le sourire que, comme eux, aucun des jeunes séminaristes espagnols venus à Bressuire n'est devenu prêtre.

Mais ils évoquent avec passion cette vie bressuiraise qui leur a donné une expérience exceptionnelle et qui les a propulsé dans la vie.

Alain CADU

BIENTÔT EN LIGNE:

Le "grand huit" des retraités d'un Saint-Jo amnésique:

Morceaux choisis, les "non mais allo quoi", les 10 commandements aux jeunes profs, les mots d'absence en gym et tout le toutim sur un lycée qui a perdu sa richesse: l'esprit saint-Jo

 

12 juin 2013

Le Harlem Shake de l'Option Cinéma Audiovisuel

Il y avait eu le Harlem Shake du Blogueur le jour même du Père Cent.

Place à celui de l'atelier vidéo qui a bien voulu en faire profiter saintjobuissonnier.

Le Père Cent est bien loin dans le rétro.

Place désormais au Bac et à la Philo!

Deux liens avec les autres "Harlem Shake" du lycée:

Père Cent: http://stjobuissonnier.canalblog.com/archives/2013/03/15/26655597.html

Futaie Shake: http://topla.canalblog.com/archives/2013/04/06/26853083.html

SEQUENCE NOSTAGIE POUR LA PROCHAINE CHRONIQUE

"Saint-Jo, l'option Lourdes de trois séminaristes espagnols"

Le pitch: Ils sont venus de leur village espagnol dans les années 60. Ils ont étudié six ans à Saint-Jo et, un demi-siècle plus tard, ils ont fait le pélerinage du Vieux Saint-Jo et de la Bodinière.

En ligne la semaine prochaine

 

06 juin 2013

Le bal du lycée: De toutes les couleurs

A quelques jours du Bac, Guillaume MILLET, photographe en résidence à Saint-Jo, offre au blog ses plus belles photos du bal du lycée.

Après le carnet de notes de l'ancien élève et de l'ancien prof, voilà son carnet de bal avec deux albums-photos colonne de droite: le Bal du lycée 1 et 2

_DSF6639

Un vrai arc-en-ciel de couleurs, un vrai festival de mouvement!

Un vrai feu d'artifice à la Pomarède avant sa fermeture pour travaux!

Merci, Guillaume.

_DSF6640

  • A VOIR SANS FAUTE:

Après Saint-Jo, les championnats d'Europe de Highland Games au château ce week-end (articles en français et anglais)

www.highlandgames.canalblog.com

  • EN SAVOIR PLUS:

Le premier Bal du lycée: "LE BAL AVEC MENTION"

http://stjobuissonnier.canalblog.com/archives/2012/06/15/24502313.html

  •  BIENTOT EN LIGNE:

"OBJECTIFS Saint-Jo", le regard de Guillaume MILLET sur le lycée

Posté par Alan C à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 mai 2013

Les premières images des Highlands Games

2013 05 HG Et famille 019Et un. Et deux. Et trois!

La troisième édition de Highland Games sur la cour de Saint-Jo a livré son lot d'exploits et d'émotions.

Ready, steady, throw!

A vos marques, prêts, lancez!

Entre le retourné de tronc de 50 kilos à midi 2 (presque le lancer idéal!) par Sebastien PIZON, les lancers réguliers de Mickael VERGNAULT et l'impressionnant poids en hauteur de Belkacem SMAHI, le champion de France 2012, les élèves de Saint-Jo ont pu vibrer.

Lancer au féminin

Ils ont aussi apprécier les efforts méritoires de J.B. et de plusieurs élèves, dont l'un conjugué au féminin: Audrey GEAIS, élève de seconde 3 et jeune sapeur-pompier a tenu à faire ses preuves au lancer de pierre sous la houlette de Belka (photo à gauche).

C'est bien la preuve qu'il n'y a pas de discrimination de genre dans ce sport, comme on le verra aux Highland Games de Bressuire avec les trois lanceuses allemandes.

2013 05 HG Et famille 023    2013 05 HG Et famille 028

Quant à Tiffany, elle a connu un privilège rare.

Son 17e anniversaire a été salué à la cornemuse grâce au talent su sonneur local, Gavin ANDERSON, capable en un souffle de passer de "Scotland the Brave" à "Happy Birthday".

2013 05 HG Et famille 018

A suivre: d'autres photos de Pro

D'autres photos de cette démonstration de Highland Games à Saint-Jo vont suivre dans les jours à venir.

Elles seront, entre autres, signées de Guillaume MILLET, photographe indépendant actuellement en résidence à Saint-Jo.

Photo de la famille Highland Games à Saint-Jo:

2013 05 HG Et famille 022

Gavin ANDERSON, piper; Alain CADU, speaker;Sébastien PIZON, Mickael VERGNAULT et Belkacem SMAHI, lanceurs; Jean-Louis COPPET, président et consultant

A lire en déroulant le blog:

Gros plan sur les éditions précédentes

Un click pour plus d'infos sur les Highland Games

http://www.highlandgames.canalblog.com

 

Posté par Alan C à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mai 2013

Les Highland Games à Saint-Jo le Mardi 14 mai

highland gamesPour la troisième édition, les Bockers de Bressuire vont faire une démonstartion de Highland Games sur la cour de Saint-Jo.

Pour le troisième édition, ils font la une de stjobuissonnier grâce à la superbe affiche conçue par Christophe RIVIERE.

Merci, Christophe!

Pour la troisième édition, il vont être en vedette à la Bodinière.

Ce sera le mardi 14 mai à partir de 15h45.

Il y a fort à parier que le "Flower of Scotland" qui s'échappera de la cornemuse de Gavin ANDERSON risque de réveiller les élèves assoupis à la fin de leur troisième heure de cours de l'après-midi!

Au programme des festivités: lancer de poids, de pierres et de marteaux et, bien évidemment, retourné de troncs d'arbres.

A vos marques, prêts, lancez

Sur fond de cornemuse, les lanceurs bressuirais vont pouvoir assurer le spectacle et initier les lycéens à cette discipline venue d'Ecosse.

Avis aux amateurs!

Ils seront trois lanceurs français:

  • Belkacem SMAHI, champion de France 2012
  • Sebastien PIZON
  • Mickaël VERGNAULT

 

Belkacem SMAHISébastien PIZONMickael VERGNAULT

Les plus anciens de Saint-Jo retrouveront également avec plaisir Jean-Louis COPPET.

 

_MG_0324 bisL'ancien élève et ancien prof d'Anglais à Saint-Jo est aujourd'hui président de Highland Games France et organisateur des Championnats d'Europe à Bressuire.

Il y aura toutes les raisons pour entonner sur la cour l'espace d'une heure:

"Ici, ici, c'est les Highlands"

Mac AlanCe sera une belle répétition avant le grand rendez-vous des championnats d'Europe Open les 8 et 9 juin prochains au château de Bressuire...

See you on Tuesday!

 Alain CADU

 

 

A VOIR:

Le blog des Highland Games sur www.highlandgames.canalblog.com

A NE PAS MANQUER COLONNE DE DROITE:

Les albums-photos des Highland Games:

  • 2011 Highland Games (5 albums signés des Bac Pro Photo)
  • 2010 Highland Games (2 albums signés Denis Bodin)

_MG_0379     _MG_0450

(clichés: Bac Pro Photo)

A SUIVRE :

Retour en arrière sur la dernière séance des Highland Games à Saint-Jo en mai 2011

  • Flashback 1: Les Bocckers font le show
  • Flashback 2: Les Bockers retournent à l'école

Un hommage au poil pour le nouveau certifié

DERNIERE MINUTE

Alexandre PIN, notre collègue prof de Maths vient d'être reçu au CAPES de Maths.

Cela méritait bien ce petit hommage au poil.

Chacun sait que le blogueur adore parler de touffe et de rien.

Il est servi avec Alex le matheux reçu aussi avec mention pour son casting avec l'atelier vidéo de Saint-Jo.

Pour cette belle opération sans retenie, le prof de maths passe de la boule à zéro aux cheveux coupés en quatre à l'occasion de cette pub cultissime avec déjà 370 vues au compteur.

Alors, entonnons tous en l'honneur de notre collègue tout juste certifié:

"Un tif soit-il!"

Avec toutes nos félicitations à Alexandre le bienheureux!

Après ce passage express à la rubrique "Moumoute écrase les prix" retour à l'actu avec les flashbacks sur les Highland Games à suivre en déroulant le blog....

Posté par Alan C à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 avril 2013

Flashback 1 : Les gros-bras font le show

IMG_5228L’école buissonnière n’est plus à un paradoxe près : avec les lanceurs des Highlands, elle a quitté l’école pour la récré et les buissons pour le parterre.

Et elle a choisi pour le grand théâtre des lancers de pierre, de poids ou de marteau le côté cour plutôt que le côté jardin !

Et elle a même tourné le dos au parc pour les retournés de tronc d’arbre!

L’émotion sportive des récrés d’antan

La cour de Saint-Jo a retrouvé le Jeudi 27 mai la ferveur  des grandes rencontres sportives d’antan.

L’espace d’une démonstration de force, elle a été habitée par l’ambiance des tournois de foot interclasses qui assuraient le spectacle pendant des années à l’heure du repas.,

IMG_5202L’espace de quelques lancers, elle a retrouvé la pêche des grands défis des années 89-93 où le dépassement de soi prenait le pas, vingt-quatre heures durant, sur la litanie monotone des cours et des récrés.

Il ne s’agissait plus, avec le spectacle des hommes forts de Bressuire, de tirer au but, mais de lancer pierres, poids et marteaux

Il ne s’agissait plus de marquer sur un retourné acrobatique, mais de retourner en force un tronc de 5 mètres et 50 kilos.

A vos marques, prêts, lancez !

 Il ne s’agissait plus, comme au Grand Défi, de courir pour une cause, mais de vibrer devant une démonstration de force.

 Le « A vos marques, prêts, partez » s’effaçait devant le Ready, Steady, Throw: A vos marques, prêts, lancez!

 Et le gros succès populaire a été mérité pour les Bockhighlanders bressuirais venus lancer à Saint-Jo !

Plus de 200 élèves et profs les ont encouragés pendant une heure  sur la cour de l’établissement à lancer plus haut, plus loin, plus fort

DSCF5483En présence de Jean-Louis Coppet, l'ex-prof d'anglais revenu sur ses terres l’espace de ce show et de Gavin Anderson venu en présence de sa cornemuse, trois des huit lanceurs bressuirais ont impressionné les élèves par leur performances et par leur disponibilité.

Belkacem SMAHI, 97 kilos, le capitaine, ainsi que Mickaël VERGNAULT, 110 kilos, et Sylvain MAGNOUX, 93 kilos, ont pu montrer que la cour de Saint-Jo pouvait vibrer pour autre chose que pour des tournois de foot ou des Grands Défis d’antan.

Les ébénistes au marteau...

Après les lancers de pierre et de poids en longueur et hauteur, les Bockers (c’est le surnom des athlètes locaux) ont initié les potaches au lancer de marteau.

Plusieurs élèves de la série bois notamment ont tenté leur chance.

IMG_5198Que des ébénistes s’illustrent au lancer de marteau, cela allait de soi !

...L'animateur au poids

Alors, à son tour, l'animateur culturel maison a décidé à son tour de lancer, a décidé à son tour de se lancer.

J.B, j'y vais! J.B., J.V!

Jean-Baptiste y a gagné un cliché pour la postérité sur l'air paris-matchien: "le poids des mots, le choc des photos".

A lui les maux du poids, à moi le poids des mots!

L’apothéose a été, comme d’habitude, le lancer de tronc d’arbre où Belka a été fidèle à sa légende : un retourné à midi cinq suivi d’un autre à midi dix ! (Pour les non-spécialistes, le lancer parfait retombe à midi pile, juste dans l'axe)

Des lancers en veux-tu, en voilà !

Les élèves, tout comme le tronc, en étaient tout retournés !

L’Iwo-Jima de St Jo

DSCF5486A la veille du Bac d’histoire, la photo ne vous rappelle rien ?

Les cancres nourris aux films culte y verront  peut-être la version gargantuesque du   planté de bâton des  « Bronzés font du ski ».

Les forts en histoire y verront plus sûrement la reproduction du planté de drapeau à Iwo-Jima pendant la seconde guerre mondiale.

Prise sur le vif, ce cliché n’est pas, comme la statue d’Iwo-Jima, une reconstitution pour la postérité. Il s’agit plus prosaïquement de cinq bons petits soldats de Saint-Jo .

Ils remontent  à quatre le tronc de 5 mètres et de 50 kilos que Belkacem Smahi retournera à lui seul deux fois sur lui-même.

 

EN SAVOIR PLUS:

Pour mieux revivre les Highland Games à Bressuire

Rendez-vous sur le blog français-anglais www.highlandgames.canalblog.com

Découvrez les champions et l'affiche des Championnats d'Europe 2013

Juste un click. Je vous attends!

Alain CADU

 

ALBUMS-PHOTOS

Vous pouvez retrouver tous les clichés des Bac Pro Photo sur les albums-photos colonne de droite

 

Posté par Alan C à 09:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Flashback 2: Les Bockers retournent à l'école

2011_03_Bockers_St_Jo_045Deux jours après des cours intensifs au stade Métayer avec Scott RIDER, champion du monde de la pierre, trois des huit Bockers bressuirais sont retournés à l'école mardi dernier.

A Saint-Jo!

Et, cette année encore, ils ont fait l'école buissonnière sur la cour de récré pour la plus grande joie d'une bonne centaine de scolaires venus apprécier leurs exploits.

Les Bockers étaient déjà venus l'an dernier pour une grande première, mais, pour beaucoup, le rendez-vous avait un petit goût de retournez-y.

C'est pourquoi trois d'entre eux, Christophe GARAULT, Mickael  VERGNAULT et Belkacem SMAHI ont accepté sans problème le  nouveau rendez-vous de Saint-Jo buissonnier.com.

Avec leurs partenaires habituels..


2011_03_Bockers_St_Jo_007Gavin ANDERSON était bien sûr à la cornemuse, as usual. Il est évident qu'il n'est de bons Highland Games sans cornemuse.

Pour Gavin et les autres sonneurs du monde entier, à l'appel des Highland Games, le sonneur... c'est son heure.

Et, contrairement aux soldats anglais en déroute maintes fois sur les champs de bataille à cause du bruit infernal des cornemuses écossaises, les élèves de Saint-Jo ont été braves.

Ils n'ont pas battu en retraite! Ils ont supporté vaillamment le combat des heavies bressuirais et apprécié leur fougue pour propulser poids, pierres, marteaux et troncs d'arbres.

Coppet-collé

2011_03_Bockers_St_Jo_014Le grand responsable des Highland Games France, l'homme fort de ce nouveau sport qui fait les beaux jours du Château, l'incontournable Jean-Louis COPPET, était aussi au rendez-vous de l'école buissonnière.

Un retour sous le signe de la nostalgie puisqu'il a fréquenté l'établissement de longues années comme élève d'abord puis comme prof d'anglais.

Il n'a donc eu aucun problème pour apporter ses commentaires techniques sur les Highland Games: il connaît ce domaine comme sa poche puisqu'il est le patron national de ce sport qu'il a imposé à Bressuire.

Sur ces sports de force comme sur Saint-Jo, il est donc incollable.

Il suffit de faire du Coppet-collé.

Travaux pratiques

Le parrallèle entre les Heavies des Highland Games et les élèves de Saint-Jo existe: si les premiers balancent le plus loin possible pierres, poids et marteaux pour oublier la dure semaine de travail, les élèves ont balancé, l'espace d'une heure en plein air, leurs cahiers, leurs cartables et leurs stylos.

Pour oublier les cours et voir l'école autrement...

Sans pour autant affirmer, bien sûr, que l'enseignement, ils s'en balancent!

Les lanceurs de Saint-Jo

Comme l'an dernier, quelques courageux se sont lancé un défi en lançant pierre, poids ou marteaux derrière les Heavies. Comme l'an dernier, ils ont écouté les conseils des Bockers: http://stjobuissonnier.canalblog.com/archives/2010/06/09/18198938.html

2011_03_Bockers_St_Jo_010Même si leurs performances sont restées modestes, on ne saurait leur jeter la pierre.

J.B., l'animateur plutôt poids mouche que poids lourd, ne s'est pas dégonflé: il a propulsé pierre, poids et marteau comme il a pu ( voir album-photo légendé 01 2011 Highland Games)

Idem pour Allen en photo avec Belkacem! Il a su écouter les conseils des lanceurs bressuirais pour soigner sa technique.

Il n'y a qu'au caber (retourné de tronc d'arbre) qu'ils n'ont pas voulu se casser le tronc. Normal. Le plus léger faisait cinquante kilos et cinq mètres de long!

On ne le retourne pas comme une crêpe ou comme un manche à balai!

Les élèves de 1ère Bac Pro Photo en ont même profité pour des travaux pratiques: en cours sur la cour, ils ont photographié, shooté, mitraillé, zoomé sur l'évènement.

Pour les Bac Pro, Objectif: photos

2011_03_Bockers_St_Jo_025Derrrière la scène sportive, ils ont été, à l'instar de Fanny à l'arrière-plan, les observateurs vigileants

Le bloggeur attend évidemment avec impatience leurs clichés que vous retrouverez sous peu dans la colonne "Albums-photos".

On verra comment ils nous retransmettent l'explosivité, la vitesse et la force du lanceur.

On verra comment ils ont perçu le geste auguste du Bocker.

On verra leur tron(c)binoscope sur l'épreuve phare du retourné de tronc d'arbre.

Après le poids des mots, ce sera le choc des "photos".

Après le poids des marteaux, le choc des Bac Pro...

  •  A voir: les six albums 01 2011 Highland Games
  • A revoir: les albums-photos: 2010 Highland Games 1 et 2
  • A savoir: petite photo deviendra grande photo, il suffit de clicker dessus

Les protagonistes dans l'objectif de Morgane,1ère Bac Pro Photo

_MG_0263_MG_0376_MG_0385

_MG_0285_MG_0363_MG_0292

 Merci à Morgane et aux élèves de 1ère Bac Pro Photo...

Posté par Alan C à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,