dessin grand défi lunettesEn faisant courir des centaines d’élèves, de profs et de parents pour la bonne cause, le Saint-Jo des années 90 avait donné au Grand Défi ses lettres de noblesse

En faisant marcher tous ses élèves sur la route de Compostelle, Notre-Dame vient de s’offrir la plus belle des écoles buissonnières.

Avec, en apothéose, deux soirées pour raconter vingt ans de sorties en groupe sur les routes de Saint-Jacques.

« La marche à l’étoile ».

IMG_2336Le spectacle conçu par deux des pionniers de l’aventure, Bernard JAUD et Charles BILLY, a vite trouvé son fil conducteur et son titre évocateur : la marche à l’étoile.

Et la foule était au rendez-vous. Il eût été inimaginable que pour cette célébration, il n’y ait pas un chat !

Il eût été inenvisageable que pour Compostelle, il n’y ait pas un pèlerin !

Nous étions plus de 2.500 à Bocapole les 16 et 17 juin pour voir un collège sortir de sa coquille. Il suffisait au spectateur de se laisser guider pendant une heure et demie sur les sentiers buissonniers  de l’Espagne en marche.

En vidéo, en chanson, en musique !

Loin des sentiers battus

« La marche à l’étoile » n’avait rien du théâtre de boulevard. C’était une scène bucolique d’un cheminement de groupe loin des sentiers battus

Quelle plus belle marche à suivre que cette marche en avant!

Quel plus beau symbole pour aider des élèves à sortir de leur coquille !

Quel plus délicieux plaisir que de se laisser prendre par la main pour ce périple !

Pour  cette école buissonnière, il n'était pas question de sécher, mais de mouiller sa chemise.

Profs, élèves et parents ont tous brillamment réalisé leur Grand Défi, ce défi qui laisse nostalgiques tous les anciens de St Jo.

IMG_2333Tout y était, tout sonnait juste: la bonne volonté, l'esprit d'école, la communion entre profs et élèves, l'imagination au pouvoir, la nostalgie, le dépaysement et la quête de soi, la fidélisation des anciens autour d'un thème porteur, le choix judicieux d’un projet devenu l’emblème d’une communauté.

Leur champ d’étoiles (Compo stella) continuera sans doute à scintiller aussi longtemps dans les mémoires de Notre-Dame que le Grand Défi dans les mémoires de Saint-Jo.

Huitre et Coquille

En deux spectacles, Notre-Dame a offert une belle communication d'enthousiasme effervescent et d'innovation créatrice.  

Pour Shakespeare, le monde etait une huître. Pour Notre Dame, c'est maintenant une coquille Saint- Jacques

Et maintenant, en s'inscrivant au collège, on compostera  pour Compostelle !

Photos: Courrier de l'Ouest